Ricardo Mbarkho
Artiste visuel et enseignant

Français | English  
Ricardo Mbarkho

Biographie
Oeuvres et expositions

Photos qui montrent des expositions
Conférences et ateliers

Revue de presse

Ouvrages à propos de l'artiste
Publications

Actualités

Coordonnées :
> Mobile : +961 3 717703
> E-mail : contact@ricardombarkho.com
> Sur facebook : https://www.facebook.com/ricardombarkhoart/
> Sur Twitter : http://twitter.com/ricardombarkho
> Représenté par la galerie Mark Hachem

 
Conférences et Ateliers

DATE ->

17 mars 2016 18 décembre 2015 24 septembre 2015 5 décembre 2014 29 novembre 2014 28 novembre 2014 2 novembre 2012 30 octobre 2012 27 octobre 2012 26 et 31 octobre 2012 27 février 2012 10 juin 2011 9 novembre 2010 21 octobre 2010 29 septembre 2009 28 septembre 2009 25 avril 2008 Du 19 au 25 novembre 2007 5-15 octobre 2007 12 mai 2007 2-3 juin 2005 Février 2005 4-5 septembre 2004 Octobre 2003 Octobre 2003

TITRE ET LIENS ->

Incubateurs d’entreprises culturelles, incubateurs de démocratie ?
Conférence par Ricardo Mbarkho

Lien :

L’utilisation de l’espace social et politique comme support d’une pratique artistique
Conférence par Ricardo Mbarkho (via Skype du Liban).
La Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh (Titre original : The Lebanese National Tabbouleh Day)
Conférence par Ricardo Mbarkho (via Skype du Liban).
Enjeux de l'art numérique : Histoire et nouvelle esthétique
Conférence par Ricardo Mbarkho

Lien :

Enjeux et territoires
Table-ronde avec les Président(e)s des Conseils d'Administration des Écoles Supérieures d'Art de Provence-Alpes-Côte-d'Azur et de Monaco.
Echanges autour de la coopération euroméditerranéenne, en présence du Doyen de la Faculté des Beaux-Arts d'Alexandrie, Égypte, et de Ricardo Mbarkho, Directeur-adjoint de l'Ecole des Arts Visuels de l'Académie Libanaise des Beaux-Arts (Alba), Beyrouth, Liban.

Lien :

L’utilisation de l’espace social et politique comme support d’une pratique
Entretien (Master Class) avec Ricardo Mbarkho par Alexandre Gurita

Lien :

Art numérique et cinéma
Conférence de Ricardo Mbarkho et Claire Duport

Lien :

Les artistes et la révolution numérique
Table Ronde modérée par Claudine Dussolier

Lien :

Rencontre professionnelle dans le MEDiaLab

Lien :

Art politique, art et politique
Séminaire par Ricardo Mbarkho et Claire Duport

Lien :

Regards sur les nouvelles formes d'expression artistique des jeunes Arabes
Co-modération de la Table Ronde : Ricardo Mbarkho et Teresa Wagner (UNESCO)
CONFÉRENCES SUR L'HISTOIRE ET LE FUTUR DE LA CRÉATION ARTISTIQUE SUR INTERNET

Liens :

TENTATIVE DE PANORAMA des relations entre art et sciences dans la région méditerranéenne

Liens :

L'art et la Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh

Liens :

Communautés et réseaux internationaux de création

Liens :

Enjeux de la création numérique
Conférence de Ricardo Mbarkho et Marika Dermineur

Liens :

Beyrouth et l'art des médias aujourd'hui

Lien :

RAMI : Rencontres Arts et Multimédia Internationales

Lien :

RAMI : Rencontres Arts et Multimédia Internationales RAMI : Rencontres Arts et Multimédia Internationales eCulture, Creative Content and DigiArts Art et nouveaux médias au Liban Creation of Art, Design and Technology Master Classes

Lien :

Comment faire de l'art avec Internet Place des nouvelles technologies dans le processus de conception de l’œuvre d’art
CONTEXTE ->

Incubinc/AMI & Fonds Roberto Cimetta. Conférence conjointe. Marseille (France).

 

Institute des hautes études en arts plastiques (IHEAP) - Paris @ Jeu de Paume - Paris (France).

 

Institute des hautes études en arts plastiques (IHEAP) - New York @ Ashok Jain Gallery - 58 Hester Street, New York, NY 10002

 

Le colloque international "Penser le numérique" - Beyrouth (Liban).

@ Institut d’études scéniques, audiovisuelles et cinématographiques - Saint-Joseph University

Journée des écoles Supérieures d'Art de Provence-Alpes-Côte-d'Azur et Monaco

@ Villa Méditerranée, Marseille (France)

Session 2014-2016. « L’INVISUEL»

@ L'Institut des hautes études en arts plastiques (IHEAP) - Paris (France)

RAMI 3.0 (Rencontres Art et Multimédia Internationales ) – Beyrouth (Liban).
Arts numériques au Liban : À la croisée des arts visuels, de l'art vidéo, des arts de la scène et des arts en espace public.

@ Notre Dame University

RAMI 3.0 (Rencontres Art et Multimédia Internationales ) – Beyrouth (Liban).
Arts numériques au Liban : À la croisée des arts visuels, de l'art vidéo, des arts de la scène et des arts en espace public.

@ SHAMS, Tayyouneh

RAMI 3.0 (Rencontres Art et Multimédia Internationales ) – Beyrouth (Liban).
Arts numériques au Liban : À la croisée des arts visuels, de l'art vidéo, des arts de la scène et des arts en espace public.

@ AltCity, Hamra

RAMI 3.0 (Rencontres Art et Multimédia Internationales ) – Beyrouth (Liban).
Arts numériques au Liban : À la croisée des arts visuels, de l'art vidéo, des arts de la scène et des arts en espace public.

A l'Académie Libanaise des Beaux-Arts - Université de Balamand
et à l'Université Saint Joseph

Cérémonie de la 10ème édition du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe, UNESCO - Paris WJ-SPOTS, dans le cadre du festival Mal au Pixel. La Gaïté Lyrique - Paris Art et sciences en Méditerranée. Quelles interculturalités ? IMéRA, Marseille - France ARTos Foundation + BIENNALE DE PARIS - Nicosia - Chypre. CREA NUMERICA 09 - BEYROUTH CREA NUMERICA 09 - BEYROUTH European Media Art Festival (EMAF), Osnabrueck, Allemagne. Alexandrie, Egypte. Dans le cadre de la 24ème Biennale des arts de l'Alexandrie. Dawar el Shams (Le tournesol), Beyrouth. Dawar el Shams (Le tournesol), Beyrouth. World Summit Contributory Conference on ICT & Creativity, Vienne. Transmediale.05, Berlin, Allemagne. ARS Electronica, Linz, Autriche. Workshop initié par l'UNESCO. Institut Supérieur des Beaux-Arts de Sousse, Tunisie. Journées Méditerranéennes des Arts Plastiques, Quatrième session. Sousse, Tunisie.
TYPE -> CONFERENCE CONFERENCE (MASTER CLASS) CONFERENCE (MASTER CLASS) CONFERENCE TABLE-RONDE ENTRETIEN (MASTER CLASS) CONFERENCE TABLE RONDE RENCONTRE PROFESSIONNELLE SEMINAIRE TABLE RONDE CONFERENCE VIA VIDEO PRESENTATION VIA VIDEO PRESENTATION VIA VIDEO CONFERENCE CONFERENCE CONFERENCE SEMINAIRE SEMINAIRE RENCONTRE OUVERTE ATELIER CONFERENCE ATELIER CONFERENCE COLLOQUE

IMAGES ->

 

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho
"Courtesy" de l'Iheap New York

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho et Claire Duport
Photo © RAMI

Photo © RAMI

Photo © RAMI

Photo © RAMI


Photo © UNESCO/C. Bailleul

Ricardo Mbarkho
Photo © UNESCO/C. Bailleul

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho et Marika Dermineur

Ricardo Mbarkho

Ricardo Mbarkho parlant du lien entre l’art et les outils numériques à l’Atelier de l’Alexandrie, le 24 novembre 2007.

Ricardo Mbarkho parlant de l’art et les nouveaux médias à l’université d’Alexandrie, faculté des beaux-arts, le 25 novembre 2007.
Ricardo Mbarkho
Ricardo Mbarkho. 9 octobre 2007

9 octobre 2007

9 octobre 2007

9 octobre 2007

9 octobre 2007

De gauche à droite :
Tereza Wagner - Responsable du projet DigiArts, UNESCO
Ricardo Mbarkho - Artiste nouveaux médias et Professeur à l'Académie Libanaise des Beaux-Arts, Beyrouth, Liban
Carlos Cabral Nunes - Artiste/Réalisateur, "Colectivo Multimédia Perve", Portugal
Mark Amerika - Professeur d'Art Digital, Université de Colorado, Etats-Unis
Mark Federman - "The McLuhan Program in Culture and Technology", Université de Toronto, Canada
Gerfried Stocker - Directeur de Ars Electronica, Autriche 
Ricardo Mbarkho
Ricardo Mbarkho
Ricardo Mbarkho
Ricardo Mbarkho
Ricardo Mbarkho

From right to left: Mohamed Zine El Abdine, Ricardo Mbarkho, Hafedh Jdidi.

From right to left: Eliane Chiron, Ammar Allalouche, Ricardo Mbarkho, Mouhamed Ben Hamouda.

From right to left: Ammar Allalouche, Ricardo Mbarkho, Mouhamed Ben Hamouda, Nacer Ben Cheikh.

Mohammed El Aabed closing the conference.
TEXTE DESCRIPTIF ->

 

Ma pratique artistique est indissociable de son contexte social dans lequel elle s'y inscrit.

Au Liban, pays déchiré par des guerres et des tensions, la vie prend une forte signification. C'est cette conscience de l'importance de la vie que je souhaite mettre en avant à travers ma pratique focalisée des années autour du projet : la Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh.

J'ai créé en 2001 une célébration entre tous les libanais et leurs copains/copines. Elle se manifeste sous la forme d'une fête pendant laquelle ils se réunissent autour d'un plat traditionnel libanais : le Tabbouleh. Elle est une occasion pour eux (et pour moi) de montrer et de renforcer l’attachement à la vie. Cette journée se déroule chaque année, le premier samedi du mois de juillet.

Comment se fête la Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh ? L’idée n’est pas nécessairement de se réunir dans un même lieu physique et de consommer le plat en tant que tel. Il suffit de se réunir autour d'un plat de Tabbouleh le 1er samedi de juillet et de savoir qu’en même temps, les autres libanais et leur copains/copines font la même chose.

Cela se passe dans la tête sous la forme d'une prise de conscience de la valeur de la vie, et ce quel que soit nos origines, notre condition sociale, familiale ou personnelle.

Ricardo Mbarkho

Ma pratique artistique est indissociable de son contexte social dans lequel elle s'y inscrit.

Au Liban, pays déchiré par des guerres et des tensions, la vie prend une forte signification. C'est cette conscience de l'importance de la vie que je souhaite mettre en avant à travers ma pratique focalisée des années autour du projet : la Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh.

J'ai créé en 2001 une célébration entre tous les libanais et leurs copains/copines. Elle se manifeste sous la forme d'une fête pendant laquelle ils se réunissent autour d'un plat traditionnel libanais : le Tabbouleh. Elle est une occasion pour eux (et pour moi) de montrer et de renforcer l’attachement à la vie. Cette journée se déroule chaque année, le premier samedi du mois de juillet.

Comment se fête la Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh ? L’idée n’est pas nécessairement de se réunir dans un même lieu physique et de consommer le plat en tant que tel. Il suffit de se réunir autour d'un plat de Tabbouleh le 1er samedi de juillet et de savoir qu’en même temps, les autres libanais et leur copains/copines font la même chose.

Cela se passe dans la tête sous la forme d'une prise de conscience de la valeur de la vie, et ce quel que soit nos origines, notre condition sociale, familiale ou personnelle.

Ricardo Mbarkho

Avec cette conférence, Ricardo Mbarkho, artiste d’art numérique engagé, recense les enjeux de l’art numérique tout en retraçant les étapes de l’histoire de l’art qui ont préparé le terrain théorique aux artistes avant l’air de la numérisation depuis les débuts des années 1990. Ricardo Mbarkho explique l’impact des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication sur l’art actuel, et pense les nouvelles esthétiques nées de cette nouvelle vision du monde de l’art ; monde virtuel où artistes, développeurs informatiques, ingénieurs électroniques et scientifiques collaborent ensemble, aboutissant à des œuvres participatives, collaboratives, en ligne, ici et à distance, virtuelles et réelles à la fois. Le but est d’avoir un aperçu sur l'histoire des nouveaux médias et l’art, pour analyser des travaux artistiques et comprendre les critères du jugement pour cette nouvelle esthétique.

 

Ma pratique artistique est indissociable de son contexte social dans lequel elle s'y inscrit.

Au Liban, pays déchiré par des guerres et des tensions, la vie prend une forte signification. C'est cette conscience de l'importance de la vie que je souhaite mettre en avant à travers ma pratique focalisée des années autour du projet : la Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh.

J'ai créé en 2001 une célébration entre tous les libanais et leurs copains/copines. Elle se manifeste sous la forme d'une fête pendant laquelle ils se réunissent autour d'un plat traditionnel libanais : le Tabbouleh. Elle est une occasion pour eux (et pour moi) de montrer et de renforcer l’attachement à la vie. Cette journée se déroule chaque année, le premier samedi du mois de juillet.

Comment se fête la Journée Nationale Libanaise du Tabbouleh ? L’idée n’est pas nécessairement de se réunir dans un même lieu physique et de consommer le plat en tant que tel. Il suffit de se réunir autour d'un plat de Tabbouleh le 1er samedi de juillet et de savoir qu’en même temps, les autres libanais et leur copains/copines font la même chose.

Cela se passe dans la tête sous la forme d'une prise de conscience de la valeur de la vie, et ce quel que soit nos origines, notre condition sociale, familiale ou personnelle.

Ricardo Mbarkho

       

Au cours des dernières années, la scène artistique, que ce soit celle des arts visuels, de la musique, de la littérature ou du cinéma, a subi une totale transformation qui va en s’accentuant à mesure que l’expérience créatrice contemporaine s’affirme. On note en particulier un souci chez les jeunes artistes de questionner leur environnement politique, médiatique et social dans une relation à l’histoire culturelle nationale, mais aussi sous l’emprise des feux croisés et contradictoires qui s’entrechoquent dans la cohabitation entre le monde globalisé et les forces plus traditionnelles de la société. La jeunesse, étant souvent prise dans la spirale de ces entrelacs à la fois comme moteur de l’épanouissement créateur et cible du processus, est la première à témoigner de cette tension entre le global et le local, mais aussi entre l’utopique et le quotidien.
 
15 h 45. Dialogue 1. La littérature et les révolutions arabes
Elias Khoury (Liban)
Bensalem Himmich (Maroc)
Isabella Camera d’Afflitto (Italie) 

16 h 15. Dialogue 2Jeunesse, création et révolution
Abdelwahab Bouhdiba (Tunisie)
Cherif Khaznadar (France)

Modérateurs : Ricardo Mbarkho (Liban) et Teresa Wagner (UNESCO)
WJ-SPOTS est un dispositif de conférences imaginé par Anne Roquigny où des artistes, critiques, penseurs, inventeurs, chercheurs, commissaires artistiques et organisateurs d'événement font un point sur l'histoire et le futur
de la création artistique sur Internet.

Dans le cadre du programme ASIL de l’IMéRA, de la résidence de recherche de l’artiste égyptien Mohamed Hassan Youssef,en coproduction avec ZINC, et dans le cadre de l’année franco égyptienne de la science, L’IMéRA et ZINC propose un atelier de réflexion sur le thème :

Art et sciences en Méditerranée
Quelles interculturalités ?
Témoignages et enjeux

Mardi 9 novembre 2010
À la MMSH à Aix-en-Provence, France.

Atelier ouvert aux artistes, scientifiques, chercheurs et étudiants.
Entrée gratuite sur inscription - 70 personnes environ.

Ricardo Mbarkho (Représentant du réseau YASMIN au Liban) abordera avec Claudine Dussolier (RAMI/ZINC) le sujet : TENTATIVE DE PANORAMA des relations entre art et sciences dans la région méditerranéenne. La participation de Ricardo Mbarkho sera à distance depuis le Liban.


IMéRA / L’Institut Méditerranéen de Recherches Avancées
2 place Le Verrier
13004 Marseille
France

  Participants : Alexandre CASTONGUAY (ARTENGINE Network), Ricardo MBARKHO (YASMIN Network), Achillekà KONGUEM et GENOVA (BLENDER Community), Horia COSMIN SAMOILA (GHOST LAB), Marika DERMINEUR (UPGRADE! Network), Abdo NAWAR et Claudine DUSSOLLIER (RAMI Network), Jean-Marie DALLET et Frédéric CURIEN (SLIDERS LAB).

"Une table-ronde organisée dans le cadre de Créa Numérica, s’est tenue sur le thème des communautés et réseaux internationaux de création. Les intervenants ont choisi d'aborder ce thème en soulevant un certain nombre de questions auxquelles les réseaux font face. Il s'agissait d'abord d'une prise de contact entre ces acteurs, ainsi qu'une approche de contextes nationaux variés dans lesquels ils opèrent respectivement, pour, dans un second temps, en dégager des questionnements communs."
Source : Le site Internet de RAMI
"Qu’est-ce que le numérique a amené à la scène artistique ? Comment la forme émerge-t-elle à travers l’utilisation ? Comment le numérique a-t-il influencé les comportements et les pratiques ? Ces quelques pistes de réflexion ont été abordées au cours d’une conférence animée par Ricardo Mbarkho (artiste libanais, leader du réseau libanais deYASMIN) et Marika Dermineur (responsable de la branche parisienne du réseau Upgrade ! ) dans le cadre de Créa Numérica".
Source : Le site Internet de RAMI .
 

Rencontres arts et multimédia international

RAMI

Du 19 au 25 novembre 2007 à l'atelier de l'Alexandrie

Dans le cadre de la 24ème Biennale des arts de l'Alexandrie.

Le projet RAMI se déroule en Alexandrie

Atelier de l'Alexandrie : 6, rue de Victor Bassili, Shallalt

Tout au long d'une semaine, des œuvres d'art seront exposées, des travaux en cours seront présentés également, et des discussions ouvertes traitant des rapports entre les arts et les nouvelles technologies et les besoins réels des artistes et d'acteurs culturels et établissements.

Rencontres «rapports entre Arts et Multimédia »

Samedi 24 novembre de 14h à 21h à l'ATELIER.

Pendant cette semaine, de 17à 22h l'ATELIER de l'Alexandrie organise dans son local

«L'espace culturel de multimédia»

Ouvert à tous les artistes qui ont déjà participé aux trois étapes précédentes du projet RAMI, à Beyrouth, en Alexandrie et à Marseille. Des conférences et des ateliers de courtes durée seront tenus concernant: la production, la communication, les logiciels libres pour les arts et le montage, le montage de vidéo et des sites artistiques sur l'Internet …

Exposition de «la Table» de Sharif EL Sayed et Mohamed Youssef

Du Lundi 19 novembre au dimanche 25 novembre de 17h à 22h.

Ricardo Mbarkho, artiste du Liban, chercheur et professeur, et membre du réseau de YASMIN, donnera un colloque à l'université de l'Alexandrie.

Dimanche 25 novembre de 12h à 15h

Intermédia, concert de musique expérimentale

de Nahla Mattar, Marwan Fawzy, Mohamed Adel et Amr Okba du Caire.

Performance avec Jean marc Nahas (artistes visuels) et Charbel Haber (musicien),

artistes du Liban.

Le dimanche 25 novembre à 20h à la «Bibliotheca Alexandrina»

Contacts: Moatz EL Safty et Assia Meliani

Atelier de l'Alexandrie : <info@atelieralex.com> ; Tél. : 03 48 60 26 ou 016 36 36 818

ramiproject@lafriche.org http://rami.lafriche.org

 

RAMI est soutenu par la Fonction d'Anna Lindh, EL Mawred El Thakafy, la Mission Culturelle Française à Beyrouth, la région PACA, le Ministère des affaires étrangères français, la Fondation Ford, réseau «YASMIN»

Et pour la réalisation de cette étape, le support du Centre d'Etude Archéologique, le centre d'Arts de la «Bibliotheca Alexandrina», le Centre Culturel Français, l'Institut de Goethe, la faculté des Beaux-Arts de l'Université de l'Alexandrie.

Le projet RAMI est une plate-forme d’expérimentation et de diffusion qui, entre septembre 2006 et décembre 2007, propose des échanges internationaux autour de la création contemporaine et des outils numériques et multimédia. Etat des lieux dynamique, RAMI propose aux artistes, aux professionnels et au public, des workshops et des espaces d’échange et de réflexion.
Après Beyrouth, Alexandrie et Marseille, la 5e étape du projet RAMI a lieu à nouveau à Beyrouth du 5 au 15 octobre 2007.
Le site RAMI rend compte de la plate-forme RAMI au fur et à mesure des nouvelles étapes du projet : http://rami.lafriche.org

Séminaires / Cartes blanches

1 - Ricardo Mbarkho propose aux artistes et aux étudiants d’élargir leurs connaissances, expériences et recherches dans l’art utilisant les nouveaux médias.
Ricardo Mbarkho est artiste, chercheur, enseignant, coordonnateur du Réseau YASMIN Liban-
Mardi 9, jeudi 10 et vendredi 11 octobre de 11h à 14h au Le Tournesol

2 - Marc Mercier partagera son approche poétique de la vidéo - poésie électronique, collage et montage. Il engagera le dialogue en s’appuyant sur une sélection d’œuvres présentées dans le cadre du Festival des Instants vidéo 2007 (www.instantsvideo.com <http://www.instantsvideo.com> ). Marc Mercier est réalisateur et directeur des Instants Vidéo (France)
Samedi 13 octobre de 11h à 14h Le tournesol Dawarshams

3 - Paolo Rosa présentera les environnements sensibles comme œuvres, les musées interactifs comme fresques à partir de sa démarche et la présentation de plusieurs réalisations du Studio Azzurro. (http://www.studioazzurro.com )
Paolo Rosa est artiste et co-fondateur du Studio Azzuro (Italy)
Samedi 13 octobre de 15h à 18h Le tournesol Dawarshams

Soirées Vendredi 12 et samedi 13 octobre dès 19h au Le Tournesol

Installations de «La Table à la recherche du temps perdu» de Mohamed Youssef et de Sharif El Sayed (Egypte), Jean Marc Nahas, Joelle Khoury et Rajwa Tohmé (Liban).

Performances vendredi 12 octobre à 21h
Présentation publique des workshops Corps, mouvement et multimédia II et Diffusion de l’objet pour le web II

Performances Samedi 13 octobre à 21h
Radiovision de Renaud Vercey et Yann Norry Pièce de Charbel Haber, suivi d’un concert de Tarek Ataoui

Un forum public
organisé le dimanche 14 octobre de 19h à 21h au Le Tournesol
permettra de dresser le paysage et d’envisager de futures collaborations entre artistes et opérateurs culturels de plusieurs pays de la Méditerranée,
avec tous les participants et intervenants dans le projet RAMI

Trois workshops se déroulent au Tournesol du 5 au 12 octobre
1 - Corps, mouvement et multimédia II
avec Nancy Naous, Anne le Batard, Delphine Rochette and Marine Quiniou
Participants:
Egypte: Adel Abd El Wahab, Ahmed Mohamed Saleh, Hadil Nazmy
Liban: Ahlam Derani, Chafic Kolailat, Corinne Skaff, Hanane El Dirani, Lynn Kodeih, Mona Merhi, Roaa Bzeih, Romy Assouad, Stéphanie Dadour
Macédoine: Irina Janevska
Tunisie: Hasna Mannai

2 - Diffusion d'un objet audiovisuel interactif sur Internet II
avec Jean-Pierre Noun et Renaud Vercey
Participants:
Egypte: Ahmed Essamra, Lamia Moghzy, Mohamed Taman, Soha Yahia Abu Hussein, Abdallah Dawestashy, Rabbab Nawar
Liban: Manale Kharrat, Nadia Oufrid, Pascale El Kareh, Patricia Tohme

3 - Installations interactives II/piloté par Tarek Ataoui
Participants du Liban : Charbel Haber, Rajwa Tohmé, Jena Marc Nahas, Joelle Khoury.


Quarante ans d’art vidéo en Allemagne – Exposition
29 octobre au 1er novembre 2007 de 18h à 20h30 – Goethe Institut

Site Web: http://rami.lafriche.org/ <http://rami.lafriche.org/>
Contact à SHAMS, Abdo Nawar: assshams@cyberia.net.lb
961-1-381290 / 961-3-949197


RAMI est un projet conçu, proposé et produit par : SHAMS – Beyrouth, ZINC/ECM – Marseille, avec l’ATELIER of Alexandria et le studio Azzuro/ASTAR – Milan, en association avec le Réseau arts-sciences en Méditerranée Yasmin.

Rami est financé par : Anna Lindh Foundation, Al Mawred Al Sakafi Al Arabi, Dramastica Institute, Open Society Institute, Ford Foundation, Centre culturel français de Beyrouth, Région Provence Alpes Côte d’Azur, Ministère des affaires étrangères français. RAMI a l’appui du Goethe Institut, de la Bibliothéca Alexandrina, du réseau Yasmin, du CCF d’Alexandrie...

RAMI a organisé une rencontre ouverte autour du rapport entre l’Art et les multimédias. La rencontre a eu lieu à Dawar el Shams à Beyrouth, le 12 mai de 18h à 20h. Ricardo Mbarkho a été invité pour présenter le Groupe YASMIN :

YASMIN est une liste de diffusion modérée sur l'art et les techno-sciences dans le bassin méditerranéen.

http://www.media.uoa.gr/yasmin/

Ce colloque est fait pour :

- " prendre un regard critique sur ce qui se passe dans le monde depuis le début de la Révolution Numérique. Cette analyse sera suivie par des accords sur les mesures à prendre pour donner forme au prochain développement de la Société de l'Information. "

- " produire une vraie déclaration optimiste, la Déclaration de Vienne. Ce document sera présenté par le Président du Colloque au " Plenary Session " pendant la seconde partie du " World Summit on the Information Society " en Tunisie 2005. "

La participation de Ricardo Mbarkho est le 3 juin, Atelier Session 6 : "eCulture, Creative Content and DigiArts". Son intervention avait comme titre "Art et noueveaux médias. Stratégies pour un eMulticulturalisme"


Lien vers le site Internet du colloque :
http://www.wsa-conference.org

Lien vers le programme :
http://www.wsa-conference.org/data/cd_prog.htm

Cliquer ici pour télécharger l'extrait de la conférence de Ricardo Mbarkho (Version en anglais. Format de fichier : PDF)

Présentation de la conférence:

Ricardo Mbarkho a parlé de l'approche et des positions des artistes émergeants dans la société multi-culturelle du Liban d'aujourd'hui, où la religion, la politique, le contexte de la guerre et de l'après guerre affectent toujours la crise d'identité et d'appartenance. Le but de la conférence est de présenter un panorama de la scène artistique libanaise qui traite des nouveaux media.

Mbarkho considère que l'art au Liban est fortement lié à la sociopolitique. Afin de voir comment l'art reflète la société, il a commencé la conférence par une présentation de la toile de fond historique du Liban depuis le jour de son indépendance jusqu'à la situation dans laquelle il se trouve aujourd'hui. Ceci afin de donner une idée des icônes historiques que partage notre génération actuelle comme faisant partie de leur contexte commun géographique et historique. Bien que tous n'aient pas la même traduction ni la même compréhension de cet événement parmi l'autres, ainsi que des conséquences qu'ils ont entraînées.

R. Mbarkho a ensuite posé la question de la façon dont l'art et les institutions culturelles initient des projets et distribuent des subventions , et comment quelques efforts individuels sont sollicités pour organiser les nouveaux événements médiatiques, avec une vue d'ensemble des rôles du public, des critiques et de la presse. Il s'est focalisé sur la manière dont la nouvelle technologie de l'information et de la communication est dépendante de la culture, particulièrement à travers son travail de nouveau media et celui de collègues avec lesquels il en en contact direct.

Lien vers le site de transmediale :
http://www.transmediale.de

Lien direct vers l'intervention :
http://www.transmediale.de/page/listings/listing.0.programme.lectures.2.html

   

Cliquer ici pour télécharger un extrait de l'intervention de
Ricardo Mbarkho (Version en français. Format de fichier : PDF)

INFO SUPLEMENTAIRES ->                                  

Samedi 24 novembre à l'atelier de l'Alexandrie

 

Étape 1

De 14h à 15h30

Quel rapport y a-t-il entre les Arts et les Outils Numériques?

Arts sur Internet, arts du spectacle et multimédia : approches historiques et exemples de procédures et des travaux artistiques.

Table ronde avec Ricardo Mbarkho (artiste, chercheur, professeur, membre du réseau de YASMIN), Renaud Vercey (artiste), Claudine Dussollier (ZINC/ECM)

Discussion ouverte.

Conclusion par: Reem Hassan (artiste et professeur à la faculté des Beaux-arts de l'Université de l'Alexandrie, l'atelier de l'Alexandrie et de Dwayer)

Étape 2

De 16h à 18h

Quels sont Les besoins artistiques et les contextes de production ?

Les expériences des ateliers (RAMI, ateliers d'enfants et internationaux à l'atelier de l'Alexandrie…) ainsi que les expériences artistiques personnelles…

Table ronde avec Moataz EL Safty, Sharif EL Sayed et Reem Hassan (groupe de Dwayer), Assia Meliani (L'Atelier de l'Alexandrie), Mohamed Youssef (artiste : la production de la «Table» et ses travaux en cours: les Particules), Nahla MATTAR (compositrice, éducatrice et professeur à l'université de Helwan au Caire)

Discussion ouverte avec la participation de plusieurs artistes: Hadil Azmy, Pascale EL-Kareh, Ahmed Essamra, Charbel Haber, Manale Kharrat, Jean marc Nahas, Renaud Vercey, Ahmed Saleh …

Conclusion par: Abdo Nawar (SHAMS et ICARE à Beyrouth) et Brigitte Remer (CCF en Alexandrie)

Étape 3

De 19h à 21h30 :

Quels sont les défis actuels et les opportunités dans les procédures artistiques intégrées dans les nouvelles technologies et outils?

Ouvrir les Contributions avec Christine Coulanges et Nchan Manoyan, (groupes de7 Portes à Marseille. Présentation de leurs travaux artistiques et de leurs travaux en cours)

Discussion ouverte

Conclusion par: Abdo Nawar (SHAMS et ICARE à Beyrouth), Dr Mohamed Rafik Khalil (président de l'atelier de l'Alexandrie) et Claudine Dussollier (ZINC/ECM).

Avec ce séminaire de Ricardo Mbarkho à RAMI, les participants élargissent leur connaissance, expériences et recherche dans l’art utilisant les nouveaux médias. Ils étudient et pensent les Nouvelles Technologies d'Information et de la Communication (Internet/Cyberespace, mobile, satellites, réseaux numériques, jeux interactifs, etc.) avec leur impact sur l'environnement social et politique de l'artiste, et comment cet impact est ou pourrait être façonné dans leurs projets. Donc quelles sont les nouvelles possibilités pour expérimenter avec? Comment collaborer avec les ingénieurs électroniques et les scientifiques pour ce but? Quelles sont les nouvelles esthétiques qui n'étaient jamais possibles avant l'invention du virtuel/cyberespace, de l’interactivité, et du réseau numérique avec l'Internet ?

Ce séminaire est orienté vers la théorie et l’esthétique; un laboratoire de recherche dans les nouveaux médias est donc installé en classe. Le but est d’avoir un aperçu sur l'histoire des nouveaux médias et l’art, pour analyser des travaux artistiques et comprendre les critères du jugement pour ce nouvel esthétique. Les participants sont orientés constamment pour définir et trouver leur positionnement en tant qu’artistes qui opèrent dans le champ des nouveaux médias, dans la sphère de l'art aujourd'hui.

RAMI
Rencontres Arts et Multimédia Internationales

Le projet RAMI est une plate-forme d’expérimentation et de diffusion qui, dans un temps réparti entre septembre 2006 et décembre 2007, anime des échanges internationaux autour de la création contemporaine et des outils numériques et du multimédia.

RAMI est un projet conçu et propose par: SHAMS (Beirut), ZINC/ECM (Marseille) avec l’ATELIER of Alexandria et ASTAR (Milan). Il est soutenu par : Anna Lindh Foundation, Dramastica Institute, Open Society Institute, Ford Foundation, La Mission Française à Beyrouth, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Ministère des affaires étrangères français.

RAMI se développe en 7 étapes :
1. ARBOMED: Marseille – Aix, octobre 2006
2. Beyrouth du 9 au 20 mai 2007
3. Alexandrie, du 6 au 15 juin 2007
4. ARBOMED: Marseille du 20 au 23 septembre 2007
5. Beyrouth du 2 au 14 octobre 2007
6. Alexandrie Biennale: Alexandrie, du 2 au 8 novembre 2007
7. BJCEM: Alexandrie– du 25 novembre au 4 décembre 2007

       

JOURNEES MEDITERRANEENNES DES ARTS PLASTIQUES DE SOUSSE.
(Quatrième Session)

DU 09 AU 15 OCTOBRE 2003.

COMMUNIQUE


Les Journées Méditerranéennes des Arts Plastiques qui sont déjà à leur quatrième session, se tiendront à Sousse (Tunisie) du 09 au 15 Octobre 2003.

Cette manifestation culturelle d’envergure internationale comprend l’organisation d’expositions d’Arts plastiques, et des ateliers-rencontres ainsi qu’un colloque qui regroupe durant plusieurs jours, plusieurs artistes et théoriciens de l’Art des pays de la Méditerranée.

Celui de cette année sera consacré au thème « Nouvelles techniques de re-présentation en rapport avec les technologies nouvelles ». Prévu également au programme, en plus des expositions d’Arts plastiques (Peinture – sculpture – photographie - etc.) des installations in-situ, des installations vidéo et multimédia interactives qui seront exposées pour la première fois en Tunisie.

Le colloque à contenu variable a pour objectif d’ouvrir un espace de réflexion sur les pratiques artistiques actuelles en relation avec des thèmes qui seront développés tels que :
- Convergence des techniques;
- L’évolution de la notion d’art et des théories esthétiques;
- Les manipulations plastiques actuelles et le devenir de l’art;
- Les rapports qu’entretiennent les pratiques artistiques actuelles avec l’histoire et la société;
-Les effets de l’interpénétration de l’esthétique et de l’éthique dans la société contemporaine;
- Les questions d’ordre épistémologique, social et culturel des diverses pratiques artistiques confrontées à l’usage et à la culture médiatique;
- Les changements produits par les médias et la technologie sur les pratiques artistiques;
- Art et interactivité;
- Place des nouvelles technologies dans le processus de conception de l'œuvre d’art; etc.

Le comité d’organisation.